1947-1966

Jacky Duyck est né le 04 juillet 1947. Il est le troisième enfant du mariage de Frans Duyck (Dilbeek 1893-1963) avec Henriette Vunckx (Groot-Bijgaarden 1909-1987).
Dés sa prime jeunesse il montra un intérêt particulier pour tout ce qui touchait au dessin et à la peinture.

Il fit ses premiers dessins au crayon durant sa première année d’école primaire en 1953 pour son instituteur de l’époque, monsieur Jozef Geens.
En 1957, Jacky vient d’avoir dix ans, le peintre Frans Van der Haeghen suit avec attention, intérêt et amour ses premiers pas prudents sur le chemin de la créativité.
Jacky est un enfant un peu introverti. Le 19 mars 1963 il est confronté au décès de son père. Cet évènement triste à un impact très important sur ce garçon qui vient d’avoir quinze ans seulement; il s’enferme encore plus dans son monde à lui.
Jacky s’isole et découvre le dessin et la peinture comme unique moyen pour faire face à cette tragédie. C’est sa façon de ventiler ses tensions et émotions.
Dés le début il a reçu l’appui et les encouragements de sa sœur Marie-Therèse et son frère Jean.
Le besoin de s’isoler du reste du monde devient récurrent, quand il découvre autour de lui une toile d’événements, d’expériences, de sensations et d’étonnements incalculables, qu’il tente de capter et de visualiser dans le silence, la contemplation et la passion de ses créations en dessin et en peinture.
Jacky s’abandonne de plus en plus à la genèse des couleurs et des formes.
Son impatience pubérale n’empêchera pas la naissance de son désir de maîtriser à la perfection la palette des couleurs et le dessin anatomique.
A cette fin il se met avec avidité à l’étude des exemples, des références suivantes: les oeuvres de Picasso, de Van Gogh et de beaucoup d’autres.
C’est à travers l’exercice de copier des oeuvres originales de ces maîtres incontestés de l’art moderne que Jacky développe, par une étude disciplinée, ses talents d’artiste peintre et de dessinateur.
Cette soif de savoir-faire et le désir d’acquérir de nouvelles techniques picturales ne le quitteront plus jamais.
Ce jeune artiste découvrit en lui le désir d’être confronté d’une façon continue et intéressée à l’œuvre d’autres artistes, partout dans le monde. Une liste interminable de voyages et de visites de musées et de galeries dans de nombreuses villes et de pays en témoigne.

1967 – 1968

Kosmisch gebeuren 1979 (...) en de aarde kwam langzaam voorbijgeschoven.

Kosmisch gebeuren 1979 (...) en de aarde kwam langzaam voorbijgeschoven.

En 1967 il fit connaissance d’André Van Laere, qui devint un véritable ami pour Jacky, un ami pour la vie.
Avec André il partagea beaucoup de conversations et de soirées agréables basées sur une appréciation mutuelle, une amitié… une complicité sans précédent.
Ils participeront à de nombreuses reprises à des expositions communes.
Jacky décide alors de continuer ses études à l’Institut Saint-Thomas à Bruxelles.
La voie est maintenant ouverte vers une vie pleine de… Beaux-Arts.
Encouragé par sa famille et par ses amis, Jacky n’hésite pas à emprunter à temps plein le chemin de l’enseignement artistique.
L’année 1968 fut historique et tumultueuse, et pour la France, et pour la Flandre.
Mais aussi pour Jacky Duyck cette date devint une année importante et mémorable.
Il fait un pas définitif vers une carrière professionnelle d’artiste peintre.
Il s’inscrit à la  » Hoger Sint-Lucasinstituut  » à Bruxelles. Il se spécialise dans la peinture d’art pendant les cours de jour; le soir il se penche sur le graphisme et la publicité.
Avec sa soif d’apprendre, les yeux grands ouverts, il flâne chaque semaine dans les galeries d’art et les musées bruxellois.
C’est aussi l’année de sa première exposition de groupe à Linkebeek.
Désireux de s’adonner corps et âme à la peinture, le garçon jadis introverti s’émancipe en un jeune homme qui commence à vaincre sa timidité et recherche de plus en plus les contacts instructifs et les impressions des gens. Pendant les congés annuels Jacky fait un voyage en auto-stop à travers l’Allemagne et l’Autriche. Ses antennes sensibles l’aident à cibler ses contacts vers des personnes d’intégrité indiscutables, de vrais amateurs d’art.
Les années suivantes s’annoncent comme une période d’approche et de contact avec ces âmes errantes que sont les clochards, les habitants des ponts parisiens. Sa curiosité l’amène également à entrer dans la mouvance de la  » Flower Power  » de la génération hippie de Londres et d’Amsterdam. Il y participe même à divers happenings artistiques et animations ludiques.

1969

Jacky vit dans ses natures mortes, ses portraits, ses paysages, et pour ma première fois la matière fait son introduction dans son oeuvre.
Il visite la grande rétrospective Pop-Art, qui fait grande impression sur lui, tout comme les principaux musées de Londres et de Paris.

Happening: improvisaties en straatanimaties in Parijs 1968-1973

Happening: improvisaties en straatanimaties in Parijs 1968-1973

1970

Grâce à la bienveillance de Jozef et de Jeanne Van Malder, Jacky peut aménager son atelier dans l’ancien grenier à blé de leur ferme, située à Dilbeek.
Il crée le Project « Kunst op School » (l’art à l’école) à Bruxelles.
A partir de 1970 il crée des « monotypes » qui inspireront plus tard son oeuvre.
Il se perfectionnera dans cette technique et l’enseignera dans des écoles, des académies et lors de sessions d’art.
Il visite pour la première fois (et y retournera régulièrement) la Biennale de Venise et les musées de Lyon, Valence, Nice, Milan, Turin, Bologne, Bâle, Zurich, Lausanne, Bern, Genève et Cologne. Il visite la rétrospective Salvador Dali à Rotterdam.

1971

Il participe aux animations des jeunes de l’A.N.B.J. (Agglomeratieraad van de Nederlandstalige Brusselse Jeugd ou conseil de l’agglomération de la jeunesse néerlandophone bruxelloise ) et de la N.C.C. (Nederlandse Cultuur Commissie ou commission de la culture néerlandophone) à Bruxelles.
Jacky repart visiter les musées de Paris, d’Amsterdam et de Rotterdam.

1972

Jacky peint un vitrail dans la crypte de méditation du centre national « Eigentijdse Jeugd » (Jeunesse contemporaine) à Groot-Bijgaarden près de Bruxelles.

Il travaille pour un temps comme thérapeute de groupe avec des enfants handicapés physiques au centre « De Bijtjes » à Vlezenbeek (dessin, peinture et bricolage).
Il participe aussi au festival « Kunst, how en Hypnose », avec Will Ferdy, Brigiet Tyteca, Paul Van Praet, Piet Perneel, Norbert Van Slambroeck, René Van der Speeten, notamment dans une production de Robert Kino , animateur de  » Eigentijdse Jeugd « .
Jacky assemble ses premiers « Ready Mades »à l’aide d »objets trouvés » au Cap Gris
Nez et au Cap Blanc Nez (France).
A la « Beursschouwburg » (Théâtre de la Bourse) à Bruxelles il monte pour la première fois sur scène pour une démonstration de  » Action Painting  » avec accompagnement musical.

 

1973

Jacky Duyck devient membre de la Commission d’Arts Plastiques au Centre Culturel « Westrand » de Dilbeek. De plus il y endosse la responsabilité des différents ateliers de dessin et de peinture, tant pour jeunes que pour adultes.
Première émission télévisée à la BRT (devenue VRT) présentant son travail d’animation auprès des jeunes dans le programme « Tegendraads » (à contre-courant).
Il devient membre du Conseil Socio-Culturel de Berchem St-Agathe.
Jacky réalise le projet du décor pour la pièce  » De Kleine Mr. Nagel  » à la demande de l’acteur-régisseur Rudi van Vlaenderen, avec Paul Ricour dans le rôle principal.
Co-créateur de la nuit de la poésie  » Nacht van de Poëzie  » à Forêt National le 17 février.
Achat de la peinture  » Apocalyps opus 50-73  » (huile sur panneau 56 x 96 cm) par la Commune de Berchem St-Agathe.

Vernissage in cultureel centrum De Kroon in Sint-Agatha-Berchem in november 1973, Dhr . en Mevr. Frans Van der Haeghen, Willem M. Roggeman en Hugo Weckx.

Vernissage in cultureel centrum De Kroon in Sint-Agatha-Berchem in november 1973, Dhr . en Mevr. Frans Van der Haeghen, Willem M. Roggeman en Hugo Weckx.

1974

Jacky Duyck conçoit et peint, à la demande du régisseur Dries Wieme, le décor de la pièce « De Paradijsvogels », une comédie de Gaston Martens.
Il peint pour Herman Van Veen « De Spinse » ( 250 x 150 m) : drame joué en première mondiale à la « Beursschouwburg » de Bruxelles.
Pour des jeunes à partir de 16 ans le Centre « Eigentijdse Jeugd » en collaboration avec le « Ballet de Flandre » (« Ballet van Vlaanderen ») organise le « Dramaticafestival 74 »; Jacky y joue le rôle de peintre animateur.
Jacky devient membre de différents conseils socio-culturels dans la Région Bruxelloise, où il organise de multiple animations pour jeunes dans le cadre de fêtes populaires, marchés annuels, ainsi que dans la « Beursschouwburg » , la « Mallemunt » et autres.
En janvier sont publiées dans le journal « Westrandkrant » deux interviews faites par Jan Toelen.
Jacky Duyck crée le décor pour la pièce « De Herbergierster » de C. Goldoni dans une régie de Dries Wieme.
Dans le Centre Culturel « Westrand », sous l’impulsion du directeur Wilfried Vanderpooten, de l’Echevin Jan De Craen et du Conseil Communal de Dilbeek, Jacky innove l’Atelier d’Arts Plastiques avec des ateliers pour jeunes et pour adultes.
En collaboration avec les régisseurs Rudi van Vlaenderen et Raf Reymen, il crée et peint les décors : « La Leçon » d’ Eugène Ionesco, et « Dromen van Ijzerdraad » (Rêves de fils barbelés) de Tone Brulin, pour Toka-Leuven et la « Beursschouwburg » de Bruxelles. Il y fait connaissance des acteurs Paul Ricour, Marieke van Leeuwen, Jacky Morel, Yvonne Mertens, Jaak van Hombeeck, Tuur De Weert, Jaak Van Assche entre autres.
Il réalise avec Brigiet Tyteca un happening poétique en collaboration avec le « Fool Moon Trio » dans la galerie St-Georges à Gand (5 avril) ; ceci à l’occasion d’une exposition de Gaspard, Lucas et Jan De Vuyst.
Crée le décor pour la pièce de théâtre « Met Treintjes Spelen » (jouer avec des petits trains) de Brian Phelan, dans une régie de Jacky Morel.
Visite à la Biennale de Venise avec une série d’impressions peintes dans un camping.

1975

Illustration de plusieurs poèmes pour le Professeur Emile Kesteman dans le périodique « Het Dekschild van de Meikever ».
Donne des cours d’initiation de dessin et de peinture dans plusieurs centres culturels bruxellois.
Conçoit et peint le décor pour la pièce  » De Rekening van het Kind  » de l’auteur auteur Walter van den Broeck dans une régie de Dries Wieme.
Illustre le poème « Voorjaar te Dilbeek » de Pieter Geert Buckinx à l’occasion de son 75ème anniversaire.
Jacky peint suivant nature dans les Gorges du Verdon, Les Baux de Provence, St.-Martin- d’Ardèche, les Gorges du Tarn et à Arles.
Jacky réalise une série de cartes de vœux illustrées par des dessins de Provence, de Camargue et des Cévennes, imprimées par Malaika-Artigraph.

1976

Jacky Duyck obtient la coupe d’honneur (première mention honorifique) Prix de Peinture de la ville de Renaix , avec l’achat de la peinture  » Genesis opus 42-76  » (huile 120 x 90 cm) acquis par le musée de la ville.
Sélection pour l’expo dans le World Trade Center de Bruxelles, organisée par l’Intercommunale Haviland.
Président du jury lors de la sélection pour l’exposition organisée par la « Jong Economische Kamer van Brabant ».
Organise avec Brigiet sa première exposition « Portes Ouvertes » dans son atelier à Dilbeek.
Participe à un happening de la poésie à Merchtem, en compagnie de plusieurs poètes et écrivains.
Réceptionne à Paris le 3 juin, durant une session académique, la médaille d’argent du « Grand Prix Humanitaire de France » – prix pour la Peinture.
Reçoit une allocation du Ministère de la Culture en guise de soutien et d’appréciation pour ses multiples activités artistiques.
Émission télévisée « Zeven op Zeven » (Sept sur Sept) (21-23 mai) autour de l’œuvre de Jacky Duyck.
Démarrage du cours d’initiation pour les moniteurs des ateliers de jeunes dans la région bruxelloise.
Dessins en Provence et en Camargue.
Visite des musées de Vaison-la-Romaine, Arles (Musée Réattu), Aix-en-Provence, Avignon…
Visite en compagnie de l’artiste peintre Aubin Pasque de la maison de Jean Brusselmans (fils), riche de plusieurs de ses peintures.

1977

A l’occasion de son exposition dans la galerie du Centre Culturel « Westrand » à Dilbeek : publication d’un livre d’art, « Hoe aarzelend een landschap », contenant nombre de reproductions de peintures de Jacky Duyck, accompagnées de textes et de poèmes de Pieter G. Buckinx, Pol le Roy, Emile Kesteman, Erik van Ruysbeek, Paul Snoek, Willem M. Roggeman, avec une introduction par André Van Laere.
Participe à l’exposition internationale « Fantasmagie » dans la galerie Luka à Boechout ; c’est à cette occasion que Willem M. Roggeman publie un article au sujet des toiles cosmiques de Jacky Duyck dans la revue internationale « Fantasmagie ».
Dessins à la Côte d’Azur et en Provence : Mont Ventoux et Sault.
Crée suivant nature dans les Gorges du Tarn à St-Enimie : sanguines et aquarelles.
Un voyage à travers le Népal, l’Inde et le Cachemire, et surtout un vol d’avion entre les chaînes de l’Himalaya inspireront nombre de ses œuvres ultérieures.

1978

Travaille à Paris et Montpellier, où il confectionne des eaux fortes et des monotypes.
Aquarelles, dessins au crayon, gouaches et lavis suivant nature dans les Gorges du Tarn à St-Enimie (1978-1979).
Suit des cours à Etampes près de Paris et y réalise nombre d’ eaux fortes.
Membre du jury du « Concours International de dessins et peintures d’enfants » (Gand- Galerie Panthéon). Il y fait la connaissance de l’écrivain Simon Vinkenoog.
Plusieurs de ses œuvres sont sélectionnées lors de la création de la galerie d’art prêtant des œuvres d’art : « Kunst in Huis » (L’art chez soi).
« Kunst op School » (l’art à l’école) et « Kunst op Kindermaat » (l’art à la mesure des enfants) sont créés pour les écoles primaires bruxelloises.
Début des premières visites de son atelier pour adultes, avec introduction, démonstration et visite des lieux de travail.
Emile Kesteman publie plusieurs poèmes au sujet des peintures de Jacky Duyck dans le périodique « Het Dekschild van de Meikever ».
Visite à l’exposition Cézanne dans le Grand-Palais à Paris et au musée de Dali à
Cadaquès et Port Lligat.
Il va faire le plein d’inspiration à Malaga (Andalousie) et y peint une série d’aquarelles très lumineuses.

Brigiet met Wietje.

Brigiet met Wietje.

Anne-Teresa De Keersmaeker danse dans l’atelier pendant qu’Emile Kesteman écrit des poèmes pour son recueil: « Griseries ».
Membre du groupe de travail « Brusselement » avec un tas d’animations dans « Wijk in de Stad », en collaboration avec Stekelbees, John Lundström, Eva Bal et « Jeugd en Theater », dans le cadre de Bruxelles An 1000.
Emission de télévision au sujet de son œuvre par la BRT (actuellement VRT).
Travaille pendant le mois d’avril à Montpellier et y crée des eaux fortes.
Il est fortement impressionné par l’exposition de Paul Klee à Cologne et par la rétrospective de Salvador Dali au Centre Georges Pompidou à Paris.
Voyage d’étude à Venise (Musée Peggy Guggenheim) ; exposition Miro à Florence, la Fondation Maeght à Vence, demeure et atelier de Auguste Renoir à Cagnes-sur-Mer et de Paul Cézanne à Aix-en-Provence, le Musée Grimaldi de Picasso à Antibes, le Musée Chagall et autres musées à Nice.

1980

Il œuvre dans l’atelier de lithographie du professeur émérite Jos De Maegd à Woluwe (Bruxelles).
Deuxième mention honorifique « Prix de Peinture » à Boechout. La revue « Invitant » consacre un numéro entier à son œuvre.
Il peint « Christus » (Le Christ) pour affiche, étui de disque et poster ; cette création est devenue la propriété de la communauté Don Bosco « Eigentijdse Jeugd » à Groot-Bijgaarden.
Sa peinture  » Oertijdperk opus 6178  » (huile sur panneau 50 x 80 cm) est achetée par l’Etat belge.
Pour le 7ème Festival International de Bruxelles il crée, avec mention honorable, le générique du film « Kijk er ligt een steen in het bos » de Chris Vandenbroecke.
Emission télévisée « Dag aan Dag » avec Régine Clauwaert – VRT (22 février).
La nuit de son anniversaire, le 4 juillet, au camping de Sault en Provence, il peint une série « Hommages à Zao Wou-ki 1980 » à l’occasion de l’exposition de ce dernier à Châteauneuf-du-Pâpe.
Soirée de poésie avec Brigiet Tyteca, Jan De Vuyst et Hilda van Eyck dans l’atelier rénové.
Visite à la grande exposition Picasso qui se tient au Grand-Palais à Paris, suite à laquelle il peint une série d’ « Hommage à Picasso ».

1981

Travaille freelance depuis 1981pour les émissions pour jeunes de la VRT dans le programme « Schildpadplein » avec des techniques de dessin, de peinture et de bricolage dans une production de Bob Davidse, avec Zaki et Nadine De Sloovere.
Animation de la jeunesse durant laquelle une rue entière de Dilbeek est couverte de dessins à la craie de couleur (télévisée par la VRT).
Peint des diapositives originelles pour une projection décorative lors de la production de « Jazz & Rock Ballet » de Ann Stein dans la salle de théâtre de « Westrand ».
Etudes d’après nature dans les Gorges du Verdon et dans les Hautes Alpes.

1982

Ecrit durant toute une année des articles concernant le dessin, la peinture et le bricolage pour la « Stripkrant » une rubrique dans les journaux Het Nieuwsblad, De Standaard et De Gentenaar, en collaboration avec Mariette Van Halewijn.
Les photographes Marc Polling et Fernand Deconinck réalisent un reportage de diapositives sous la dénomination de « Ziel en Aarde » (Ame et Terre) qui mettent en lumière l’œuvre de Jacky Duyck ; le montage est projeté en première le 17 décembre à Berchem St-Agathe, accompagné de la déclamation de poèmes par Brigiet Tyteca.

Membre du jury pour le concours de dessins d’enfants dans le programme « Schildpadplein » de la VRT, avec la distribution des prix en studio 5 en date du 24 mars, en présence de S.M. la Reine Fabiola ; Jacky y discourt au sujet de ses animations de jeunes, son œuvre pictural et ses émissions télévisées pour la jeunesse le mercredi après-midi.
Dessine et peint dans les Alpes (Barcelonette, Lac de Serre-Ponçon, Col d’Allos, Pic de Morgon e.a.), ainsi qu’à Florence, Venise et Assise.
Aquarelles, gouaches et dessins en Provence et à la Côte d’Azur.
Visite l’exposition rétrospective de Robert Rauchenberg à Florence ainsi que la Biennale de Venise

1983

Présentation des poèmes du livre d’art « Hoe aarzelend een landschap » par Brigiet Tyteca et André Van Steyvoort dans le Gravenhof de Tourneppe.
Réalise des aquarelles et des lavis en Provence, Monaco, Antibes, Montouroux.
Dessin selon nature : Lac du Salagou, Montpellier, Camargue.
Visite du Musée Salvador Dali à Cadaquès et Port Lligat.

1984

Avec la série de peintures « The Day After » : lauréat du Festival International des Arts Plastiques à Mouscron avec le Prix du Jury et la médaille d’argent.
Membre du Jury pour un concours d’illustrations organisé par la Banque Générale à Alost, en collaboration avec le sculpteur Roland Monteyne.
Le photographe Piet De Decker réalise un montage de diapositives « Restes », ayant pour objet les œuvres exposées dans l’atelier de Jacky Duyck.
Grand Prix National pour Aquarelles, avec mention honorable.
Retenu pour le prix Gaverprijs à Waregem.
Dans « 50 Artistes de Belgique » Jacques Collard consacre un article à l’œuvre de Jacky Duyck : ‘symboles’, ‘archétypes’, ‘figuratif ‘ et ‘personnalité exceptionnelle’.

Avec Brigiet Tyteca et Karel Declercq « Praatkaffee » (café causette) au Centre de rencontre De Zeyp à Ganshoren (8 mars).
Cité depuis 1984 dans l’édition « Wie is wie in Vlaanderen? » (Qui est qui en Flandre?)
Peint des aquarelles en Bretagne sur les rochers de la Pointe de Penhir, sur la Presqu’île de Crozon et à Camaret-sur-Mer.

1985

Crée sa litho « Don Quichotte » pour le périodique « Vlaanderen » imprimé en tirage limité.
Dessine le portrait de James Ensor pour le poème non encore diffusé « James Ensor ontmaskert » de Willem M. Roggeman, et présenté dans « De Brakke Grond » à Amsterdam (10 mai).
En septembre, durant un séjour de trois semaines à Saint Paul la Coste, il réalise une série de dessins dans les Cévennes à la requête du Maire Daniel Layris et de l’éditeur Ernest Van Cutsem.
Voyage d’étude à Washington et visite aux musées, entre autres la rétrospective de Jim Dine.

Studiereis naar Washington en bezoek aan de musea, o.a. de retrospectieve van Jim Dine.

1986

Le 11 mars le petit Benjamin est mort-né, l’enfant de Brigiet et de Jacky.
Les 11, 12 et 13 mars il peint plusieurs œuvres en y incluant de la matière et confectionne une peinture en guise de pierre tombale sur le cimetière de Dilbeek.
Visite chez Marieke et le peintre Felix De Boeck dans son atelier à Drogenbos.
Membre du jury pour le Prix d’Arts Plastiques du « Jules Van Campenhoutprijs » à Meise.
Membre du jury au « Festival International de Peinture » au Letzeburger Artisten Center.
Voyage d’étude à Barcelone ; visite du Musée Picasso et de la Fondation Miro.
Kos, Kalimnos, Patmos, Lesbos et d’autres îles grecques lui inspirent des œuvres en ocre et blanc.

1987

Décès de la maman de Jacky le 30 octobre ; sa dépouille mortelle est inhumée au cimetière de Dilbeek.
Il soigne la planche du recueil de poèmes « La vie, l’amour, la mort » de Paul Blondiau.
A la demande du Conseil Communal et sous l’impulsion de Jozef De Ridder, il peint sur le plafond de la salle des mariages de la Mairie-Château « de Viron » à Dilbeek une fresque originelle.
Rencontre avec Georges Moustaki à une exposition dans le Midi de la France.
Peint une série de « Ecce Homo » ; pour lesquels le poète Emile Kesteman composa plusieurs poèmes, entre autres  » …en zij sloegen Hem in het gezicht  » (et ils Le frappèrent au visage).
Depuis 1987 il visite régulièrement les ateliers et les jardins de Claude Monet à Giverny, d’ Auguste Renoir à Cagnes-sur-Mer, de Paul Cézanne à Aix-en-Provence.

Georges Moustaki op tentoonstelling in Zuid-Frankrijk 1987.

Georges Moustaki op tentoonstelling in Zuid-Frankrijk 1987.

1988

Accueille nombre d’écoles, de groupes et d’associations dans son atelier (visite d’atelier, introduction aux techniques de dessin et de peinture, initiation aux divers matériaux utilisés).
Hommage à Jef Burm en collaboration avec Connie Neefs et Alice Toen; Jacky Duyck lui offre une œuvre originale au théâtre de Westrand à Dilbeek.
A l’occasion du Jubilé Don Bosco en 1988 Jacky Duyck peint le portrait de Jean Bosco à la demande du Centre de jeunes « Eigentijdse Jeugd ».
Cours d’initiation de création de monotypes pour le projet « Kunst maakt School » au Centre Culturel de Hasselt.
Crée durant un séjour à la Côte d’Azur une série de peintures ludiques en mélangeant plusieurs techniques picturales.

1989

Invité par Felix De Boeck dans son atelier-grenier le 11 mai ; Brigiet y filme la longue conversation entre les deux peintres, que 50 années séparent.
Cède les droits d’édition d’une série de cartes de vœux au profit de l’ « Association belge pour la lutte contre la Mucoviscidose ».
Extension du projet « Kunst op Kindermaat » à toutes les écoles, centres culturels et centres de rencontre flamands dans les Communes bruxelloises.
Crée des dessins en Provence, aux alentours d’Arles, d’Avignon et des Baux-de-Provence.
Dessine en Provence le page de présentation pour le recueil de poèmes « Krisis » de Stefaan Platteau.
Réalise des dessins à Quiberon, Carnac, Auray et La Trinité en France.
Acquisition par la Commune de Dilbeek des œuvres « Genesis 1989 » (huile sur toile 100 x 150 cm) et « Landschap 1989 » (huile sur toile 65 x 80 cm).

1990

Après « Kunst op Kindermaat » pour les écoles bruxelloises, Jacky Duyck crée en collaboration avec le Conseil Communal et sous l’impulsion de l’échevin Jan De Craen « Kunst op Kindermaat » pour toutes les écoles primaires du Grand-Dilbeek.

Visites d’atelier : initiation et démonstration de toutes les techniques de dessin et de peinture. Chaque année des centaines de jeunes venant de divers établissements scolaires visitent son atelier.
Peint « Marine » pour le Ministère des affaires étrangères à Moscou sur commande de Interbrew.

1991

Restauration de la Salle du Conseil dans la Mairie-Château « de Viron » à Dilbeek, ainsi que de la fresque sur la voûte de l’ancienne chapelle du château.
Peint un triptyque (360 x 170 cm) en hommage à Pieter Bruegel au « Roy d’Espagn  » sur la Grand’Place de Bruxelles sur commande de Yvan Van Hecke et Interbrew.
Voyage d’étude en Crête: les musées Heraklion et Knossos lui fournissent l’inspiration pour la réalisation d’œuvres avec matière (restes archéologiques).
Visite de l’exposition d’ Eugène Boudin à Honfleur (France).

1992

Achète l’étable et le grenier à blé de Jozef et Jeanne Van Malder pour agrandir son atelier (25 février).
Accueille dans son atelier les « Poètes de la Fleur » qui réunit un groupe international de poètes.
Membre du jury pour le 2eme Prix Maurits Naessens au Château de Bouchout à Meise (6 novembre).
Interprète le rôle d’un artiste peintre dans la série télévisée de la VRT pour jeunes
« Postbus X », avec Paul Ricoeur et Ludo Hellings, dans une régie de Gie Lavigne.
Voyage d’étude à travers l’Espagne et le Portugal : visite des musées de Lisbonne,
Sintra, Ericeira, Obidos, Bathala, Salamanca, Ciudad Rodrigo, …

1993

Extension à un second atelier, grâce à l’achat de l’étable des chevaux et du poulailler (28 septembre).

Concert apéritif par la guitariste Anne-Marie Pay dans le cadre de son exposition.
Epaulé par l’architecte Paul Van Praet, il décore la façade de l’église Don Bosco à Groot-Bijgaarden.
« Kunst op Kindermaat » est étendu aux écoles primaires de Berchem St-Agathe.
Crée l’étui-CD pour Marcel De Jonghe à l’occasion de sa 20ème année à l’Académie de Musique de Dilbeek.
Animation de quartier pour les jeunes à Berchem St-Agathe.
Réalise des dessins en Bretagne et dans les Pyrénées.
Acquisition par la Commune de Berchem St-Agathe de l’œuvre « Genesis 1992-1993 » (huile sur toile 100 x 70 cm).

1994

Acquisition par le Ministère de la Communauté Flamande des œuvres « Genesis 1992 » (huile sur toile 100 x 150 cm) et « Wording 1989 » (huile sur toile 100 x 150 cm).

1995

A Auvers-sur-Oise (France) Jeannine Dion-Guerin compose plusieurs poèmes inspirés par les peintures de Jacky Duyck.
Voyage d’étude à travers l’Egypte et la Turquie. Ramène du sable du désert et de la pierraille pour ses œuvres avec matière.

 

1996

Interprète le rôle d’artiste peintre dans deux émissions « Interflix » de la série pour jeunes de la VRT, avec Paul Ricour, Ludo Hellings et Chris Van den Durpel ; en régie de Gie Lavigne
Voyage d’étude en Tunisie qui inspirent plusieurs œuvres avec matière en blanc et ocre.

Johan Verminnen in atelier, augustus 1997.

Johan Verminnen in atelier, augustus 1997.

1997

Peint en teintes impressionnistes très lumineuses et colorées.
Madrid et Tolède : visite des musées du Prado, Reina Sofia et Thyssen Bornemisza.
Concert d' »Hommage à Jacky Duyck » par l’Académie de Musique de Dilbeek.
Film « Wijdere dan wijd » : une toile de Jacky Duyck en devenir. Enregistrement, montage et musique de Marcel De Jonghe, accompagnés de prises de vue de l’atelier et un aperçu de détails de peintures, complétés par une interview de Wim Van Gansbeke (30 min.)
Le service social de la BRTN achète 150 lithographies, qui serviront de cadeaux.

Parution du livre d’art « Een Duyck in de kunst » à l’occasion de son 50ème anniversaire.
Marcel De Jonghe et Alain Roelant organisent un Concert Apéritif au Centre Culturel « Westrand » de Dilbeek exécuté par le « Flanders Trumpet Quartet » avec Alain Roelant, Peter Lejaeghere, Wim Stas et Steven Bossuyt ; ils présentent des œuvres baroques et des œuvres de compositeurs contemporains. Alice Toen déclame des poèmes du livre d’art « Een Duyck in de kunst ».
Café Littéraire avec la présentation du livre d’art « Een Duyck in de kunst » par Willem M. Roggeman.
Emission radiodiffusée en direct par la BRT 2 de « Het leven is mooi met Jacky Duyck », emission réalisée par Julien Put et Kris Baert.

1998

Ouverture de la « Galerie Jacky Duyck » au Centre National Eigentijdse Jeugd à Groot-Bijgaarden à l’occasion de son 50ème anniversaire et projet « Een Duyck in de Kunst » après 25 années de collaboration artistique.

Le pianiste virtuose François Glorieux interprète en première avec Nic Ost la pièce musicale « Contemplation » durant l’exposition dans la Ferme d’Abbaye de Koksijde ; la pièce est inspirée par le caractère méditatif de l’œuvre de Jacky Duyck ; la présentation est soignée par Frank Dingenen.
« Rencontre d’astronautes terrestres et extraterrestres », exposition au Casino de Koksijde : « De horizon voorbij » (plus loin que l’horizon) : Jacky Duyck a le privilège d’accueillir à son exposition les cosmonautes russe German S.Titov, américain Loren Acton et belge Dirk Frimout durant la Semaine de la Science.

1999

Peint et dessine en Provence et dans les Cévennes.
Rencontre Pierre Alechinsky dans le village Le Paradou (Midi de la France), 13 avril.
Couronné Ambassadeur flamand de Dilbeek par le collège échevinal dans le cadre des manifestations « Vlaanderen-Europa 2002 ».
Exposition au Centre Culturel « De Oude Pastorie » à Kapelle-op-den Bos avec les cartoonistes Brasser, Emiel De Bolle, Luc De Maeyer, Karl Meersman et Urbanus.
Discours de vernissage par Gilbert Putteman et Jef Burm.

2000

Réalise une série de cartes de vœux.
Organise plusieurs visites commentées de musées à Paris, Auvers-sur-Oise et Giverny.
Grande exposition dans son atelier : 1970-2000, pour fêter « 30 jaar Atelier Jacky Duyck » (30 années Atelier Jacky Duyck) ; durant le vernissage Walter Capiau s’étend avec âme et connaissance sur Jacky Duyck et son œuvre. Le cartooniste Emiel Bolle dessine nombre de caricatures des visiteurs présents, à la chaleur d’un feu de bois.

2001

Illustre à Paris pour la poétesse Jeannine Dion-Guérin le recueil de poèmes « Le Signe ».
Membre du Jury au concours national d’exposition d’art « Mil Art 2001″ en compagnie du Lieutenant-Général Guido Vanhecke.
S’inspire des paysages en Ardèche et sur l’Ile-de-Re.
Peint des toiles grand format : peinture à l’huile et de matière dans les multiples nuances du bleu.
Exposition dans la Banque Bacob à Asse (Brabant flamand).
L’exposition « Porte ouverte » dans l’atelier, les 8 et 9 décembre, connaît un grand intérêt.

2002

Les mois de janvier à août sont principalement consacrés à la préparation de l’exposition dans le Centre Culturel CHÂTEAU-COLOMA à Sint-Pieters-Leeuw du 25 mai au 09 juin, ainsi qu’aux expositions au CASINO de Koksijde et dans la KEUNEKAPEL à Sint-Idesbald-Koksijde du 07 au 22 septembre.

2003

L’exposition dans le CASINO de Middelkerke du 03 au 31 août attire nombre de visiteurs durant la haute saison estivale. Cette exposition, présentant une nouvelle série de marines et de paysages maritimes, fut organisée par l’Office de Tourisme VVV en collaboration avec le Casino.
Voyage d ‘étude à Paris avec visite des principaux musées et de l’exposition Paul Gauguin au Musée du Quai d’Orsay.

2004

Voyage d’étude à Rome incluant la visite des principaux musées et de l’expo Paul Klee. Exposition du 15 mai au 30 septembre dans l’ « Atelier-Galerie » à Beauvoorde en compagnie de Rogianne GAYTANT, sculpteur. Exposition « Een Duyck in de kunst », du 5 juin au 15 septembre, au Centre National   « Eigentijdse Jeugd » à Groot-Bijgaarden. Inauguration par Mgr Luc Van Looy ; déclamation de poèmes par Brigiet Tyteca et Jan De Vuyst.

Au mois de juin il se retire dans une ambiance de fête de l’ « Atelier Beeldende Kunsten » (= Atelier d’Arts Plastiques) du Centre Culturel « Westrand » à Dilbeek. Trente années durant (1974-2004) il en fut l’animateur et principal responsable. Durant tout ce temps il donna à tous les ateliers, tant pour les jeunes que pour les adultes, une renommée notable, qui continue à briller sous la direction du C.C. Westrand.

En septembre débutent les travaux d’aménagement et d’agrandissement de son atelier en vue d’y étendre la surface d’exposition.

2005

Voyage à travers l’Afrique du Sud et visite au Cap, Cape Town, Stellenbosch, Durban, Zululand, Drakensberg et à l’Université de Prétoria.

Les 17 et 18 décembre a lieu l’inauguration festive de la nouvelle construction et l’agrandissement des espaces d’exposition dans son atelier.

2006

Voyage d’étude en Egypte avec la visite des temples et tombeaux à Louxor, Karnak, Thèbes-Ouest, Assouan, Abu Simbel entre autres.

Le 25 avril le conseil communal de Dilbeek octroie à Jacky Duyck – pour la première fois dans l’histoire de la commune – le titre honorifique de « Citoyen d’honneur de Dilbeek », cela en reconnaissance de son engagement artistique en faveur de la communauté et pour son rayonnement en tant qu’artiste et riche personnalité.

Le 3 juin l’actrice Alice Toen introduit le vernissage de l’exposition d’œuvres récentes dans le « G.C.De Bosuil » à Notre-Dame au Bois (Overijse).

Un voyage d’étude à travers la Toscane lui inspire la fixation sur toile de plusieurs paysages où il mêle la peinture à l’huile à de la matière, du gravillon et du sable.

Le 2 septembre 2006 il reçoit officiellement le titre de premier « Citoyen d’honneur de Dilbeek » au château « de Viron » (actuellement maison communale), en présence de plusieurs personnalités et entouré par les membres de sa famille. Le titre honorifique lui fut octroyé par le Bourgmestre en présence du collège échevinal au grand complet dans une atmosphère de fête. Un moment unique en tant que citoyen et artiste dans la vie de Jacky Duyck ; …une gratification et reconnaissance pour ces années d’engagement artistique pour la Commune de Dilbeek. Nombre de cadeaux, lettres et mails de félicitations firent de cette cérémonie une journée inoubliable.

Voyage en Egypte près de la Mer Rouge, avec circuit dans le désert.

Exposition dans l’atelier les 2, 3, 9 et 10 décembre à l’occasion de l’octroi du titre de premier « Citoyen d’honneur de Dilbeek « .

2007

– Voyage d’études en Egypte. Visite des temples et tombeaux à Luxor, Karnak, Thèbes Ouest, Assouan, Philae, Abu-Simbel e.a.

– Grande exposition avec nombre de nouvelles peintures au « Casino » de Middelkerke à l’occasion de son 60ème anniversaire, durant tout le mois d’août : « Jacky Duyck aan zee ».

– Exposition de groupe dans la « Koetshuis » de l’Abbaye Saint Adrien à Gramont du 1 au 11 novembre. En collaboration avec les peintres et sculpteurs
Rudy Baeten, Nadine De Meester, Martin Uvijn en Patrick Van Craenenbroek .

– Exposition « Het landschap van mijn gemoed » au siège du Conseil de la Commission de la Communauté Flamande , Rue du Lombard à Bruxelles.

– Atelier portes ouvertes le dimanche 9 décembre.

 

2008

Jacky Duyck est nommé Ambassadeur de « MEMISA », en guise de reconnaissance pour son engagement créatif dans le but de faire connaître les
activités de « MEMISA » et d’aider à la réalisation de ses projets.

– Célébration des 20 années du « Creatief Andersvaliden Atelier » avec dessins et peintures des handicapés, dans le Centre Culturel « Westrand »
de Dilbeek, dont il fut le co-fondateur en 1988.

– En septembre, il est – selon une enquête du journal « Het Nieuwsblad » – après le bourgemestre Stefaan Plateau, la personne le plus en vue de Dilbeek. Il
dépasse en nombre de votes Paul Van Himst, GoedeleLiekens, e.a.

– Présent à la fête, le 7 decembre, à la maison communale de Dilbeek à l’occasion de la nomination de la Révérende Sœur Lutgardis CRAEYNEST
en tant que deuxième citoyenne d’honneur de la commune de Dilbeek.

2009

– Jacky Duyck présent à la maison communale de Dilbeek à l’occasion de la nomination de Paul VAN HIMST, un monument du football belge, en tant que troisième
citoyen d’honneur de la commune de Dilbeek, en présence de plusieurs amis : Eddy Merckx, le Ministre Guido De Padt, Michel Verschueren, Odilon Mortier,
Goedele Liekens…

– Voyage d’étude à Vérone et à la Biennale de Venise. Visite des principaux musées et expositions.

– Présent à la fête, le 16 octobre, à la maison communale de Dilbeek à l’occasion de la nomination du compositeur et pianiste Jos MERTENS en tant que quatrième
citoyen d’honneur de la commune de Dilbeek.

– Peint une série d’œuvres d’inspiration impressionniste avec des plans d’eau et des arbres.

2010

Déjà 40 ans de travail comme artiste peintre dans son atelier à Dilbeek.

– Grande exposition dans son atelier et les différentes sales d’exposition.

– A l’occasion de la célébration d’Alice Toen en tant que cinquième citoyen d’honneur de Dilbeek.

Premier prix « Bebloemingswedstrijd », couronné par le jury pour le plus beau jardin de Dilbeek le 29 août.

2011

Dû au grand succès de l’exposition de “40 ans d’atelier à Dilbeek” une porte ouverte supplémentaire a eu lieu le 5 et 6 février

– Exposition à la banque BKCP à Dilbeek du 19 au 23 septembre.

– Dans le cadre de « Citoyens d’honneur à Dilbeek » une exposition exceptionnelle à lieu dans le Centre Culturel Westrand du 9 au 23 octobre.

Lors d’une exposition en présence des  citoyens d’Honneurs de Dilbeek:

VAN HIMST, Jacky DUYCK, Zuster Lutgardis CRAEYNEST, Alice TOEN en Jos MERTENS

2012

– Visite des principaux musées de Vienne (mars).

– Voyage d’étude en Italie du Sud avec notamment la visite de Naples, du Vésuve, Pompéi, Amalfi, Capri… (mai)

– Exposition importante dans son atelier à Dilbeek à l’occasion de son 65ème anniversaire, les 17, 18,24 et 25 novembre

– Visite des musées à Nice, Monaco, Cap Ferrat, St Paul de Vence et le musée Picasso à Antibes… (décembre)

2013

– Voyage d’étude en Ecosse avec la visite des musées les plus importants à Blair, Glasgow et Edinburgh ; Inverewe Gardens, Loch Ness, et particulièrement les impressionnants paysages des Highlands (août).

Premier prix du « Bebloemingswedstrijd », attribué par le jury pour le plus joli jardin fleuri de Dilbeek le 25 août.

– Le 25 septembre il est nommé « Membre d’Honneur du Rotary Club Gaasbeek » en tant que ‘’reconnaissance de son engagement sans mesure dans le but d’intégrer des jeunes et beaucoup moins jeunes, ainsi que des handicapés, dans notre communauté’’.

2014

– Voyage d’étude en Autriche avec visite des principaux musées d’Innsbruck. Rencontre particulièrement agréable avec le Prince Albert II de Monaco, Prince Emmanuel Philibert de Savoie et le Prince Léopold de Bavière à l’occasion de la « Charity-Event » à Seefeld le 22 mars 2014.

– Voyages d’étude : Berlin, Amsterdam, Honfleur, Le Havre, Dunkerque, Lille et Londres : visite de musées.

– Voyage d’étude à travers les Pays du Balkan, notamment en Slovénie, Croatie, Serbie, Macédoine et Albanie.

2015

Voyage d’étude à Budapest, Auvers-sur-Oise ; visite des musées et autres centres d’intérêt.

2016

Visites guidées à travers les différentes salles d’exposition dans l’atelier de Dilbeek.